Adieu aux armes du Général de Division Jean MAURIN

Retour
| 03 Août 2018 | 552 vues

Moment intense... ... Adieu mon général !

Adieu aux armes du Général de Division Jean MAURIN

Moment intense ce 26 juillet 2018 pour le Général Maurin, après 39 ans de service et 4 à la tête de la Légion étrangère lors de la "cérémonie des adieux". Elle est réservée aux officiers ayant servi dans une unité de Légion et quittant ses rangs. Sont remis un képi blanc, des épaulettes de tradition et une musette garnie. Adieu mon général !

 

La prise d'Armes traditionnelle était présidée par le chef d'Etat-major de l'Armée de terre, le général d'Armée Bernard BARRERA.

« Tous se rappelleront ce que tu as été tout au long de ta carrière: un exemple, tous se rappelleront ce que tu as contribué à bâtir une Légion étrangère moderne. Tu laisses à ton successeur un outil de combat opérationnel, une troupe d'élite plus forte, plus organisée et plus reconnue que jamais […] Au nom de tous ceux que tu as servis et de tous ceux que tu as commandés, sois félicité pour l'œuvre accompli avec exigence et humanité. Sois assuré que l'@armeedeterre et sa Légion étrangère ne t'oublieront pas » Général Barrera

 

A l'issue de celle-ci,  tous les participants se retrouvaient au cercle mess des officiers (réunion des officiers) pour les  discours de circonstance dans une ambiance exceptionnelle, joie et tristesse se mélangeaient à la hauteur des regrets exprimés de voir partir un Chef respecté, admiré, estimé et aimé.

 

Le tableau offert par la Légion des Anciens a été remis par le président de la Fédération des Sociétés d’Anciens de la Légion Etrangère (FSALE), le général (2s) Rémy GAUSSERES. Nous savons pour avoir apprécié les éditoriaux écrits pour le magazine "Képi Blanc" que le Général MAURIN en parlant des anciens légionnaires, s'exprimait d'une manière très proche de celle du général LouisGAULTIER, président de la FSALE de 1966 à 1970, qui s'adressait aux anciens aux moments de prendre la présidence: " La fidélité, prescrit...un retour au bercail et le resserrement des liens contractés naguère et trop souvent négligés par la suite. Elle se définit en termes très simples, nous avons reçu beaucoup de la Légion, il faut le lui rendre en militant pour elle, comme dans notre temps d'active. Nous avons reçu de nos amicales, rendons leur le bien qu'elles nous ont fait. Peut-être ne leur avons-nous encore rien demandé et n'en avons nous rien reçu ! Mais qui pourrait affirmer qu'il n'aura pas, un jour ou même demain, besoin d'elles. Alors soyons honnêtes et n'attendons pas le dernier moment ou la nécessité pour reprendre notre place dans les rangs."

Louis PEREZ Y CID a su exprimer avec ce tableau "la Légion éternelle", celle des jeunes en activité de service et celle des anciens sans lesquels l'esprit de famille légionnaire n'aurait aucun sens.

Le général Maurin, prend le temps d'un échange avec chaque sous-officier et chaque officier formant une haie d'honneur pour son adieu aux armes.

 

Au revoir mon Général et merci pour tout !

 

 

Source : Képi Blanc & defense.gouv.fr/terre



La Maison du Légionnaire
68, chemin de Vède
13390 Auriol
04 42 04 70 07
06 72 69 59 52

Espace Abonné