LE

Un Centenaire nous quitte

Retour
| 02 Octobre 2018 | 512 vues

Il est là depuis très longtemps… et un autre se casse avec le violant Mistral du 1 octobre

Il est là depuis très longtemps… Il était là bien avant l’arrivée du Général Rollet. Il domine les bureaux, les cuisines et aussi le château (lieu de logement). C’est le point névralgique du Domaine de Vède. En effet il aura vu défilé bien des anciens légionnaires depuis 1934, car à l’angle du château se trouvait la cloche de rappel pour la soupe.

 

Oui je parle bien du Pin jumeau (de fait de ses deux troncs) Magistral qui ombrage du lever du soleil et jusqu’à son couché les trois bâtiments et les anciens qui se reposaient sur son banc.

 

Jeudi dernier (6 septembre) à midi la Foudre s’abattit sur son tronc et lui infligea une saignée jusqu’à ses racines… Les pompiers dépêchés sur les lieux ne pourront que constater la mort de celui-ci, et le verdict fatidique tombe : il faut le couper au plus vite car il est fébrile, et dangereux pour les bâtiments adjacents.

 

Nous vous donnerons plus tard les nouvelles de sa mise en bière… … pardon de sa découpe…

 

...et avec les vents violants du ludi 1 octobre, un autre centenaire se couche sous les raffales...


En images

La Maison du Légionnaire
68, chemin de Vède
13390 Auriol
04 42 04 70 07
06 72 69 59 52

Espace Abonné