LE

Cérémonie du 2 nov. 2018

Retour
| 05 Novembre 2018 | 189 vues

au carré Légion du cimetière d’Auriol

Comme chaque année c’est au carré Légion du cimetière d’Auriol que les pensionnaires de la Maison du Légionnaire se sont recueillis à la mémoire de leurs camarades. Il s’agit d’un lieu ombragé, un carré entouré d’une végétation typique et provençale. Le carré est constitué d’une suite de caveaux lesquels sont recouverts d’une pierre tombale de marbre gris et surmontés d’un mur du souvenir. C’est sur ce mur que le nom de nos 193 disparus sont gravés en lettres d’or : ils reposent en paix pour l’éternité.

Avant l’acquisition de la concession au cimetière d’Auriol, les corps des anciens décédés à la Maison du Légionnaire étaient placés dans notre chapelle face au club dont l’activité continuait par la force des choses et reposaient après inhumation au cimetière d’Auriol. Pour le cimetière de Saint-Pierre, le réel problème était que les corps étaient brûlés et les cendres dispersées dans un jardin du souvenir au bout de cinq ans. De ce fait la décision a été prise de faire l’acquisition d’une place importante à Auriol afin de pouvoir présenter à tous les anciens de la Maison qui nous quittent une place parmi leurs camarades. Deux anciens caveaux ont par conséquent été déplacés dans un nouveau carré digne de notre institution Légionnaire. Ce carré Légion du cimetière de la ville d’Auriol est entretenu par nos anciens de la Maison du Légionnaire.

Ainsi dans la grisaille de cet après-midi pluvieux du 2 novembre 2018, les pensionnaires rassemblés autour du directeur et face aux sépultures, écoutaient dans un silence de plomb la lecture effectuée par le sergent-chef (er) TAILLANDIER du poème de Alan SEGGER écrit en 1915. Ce vibrant hommage se terminera par la sonnerie aux morts exécutée par le clairon du 1er RE et une minute de silence suivi par les seize premières mesures du Boudin.



La Maison du Légionnaire
68, chemin de Vède
13390 Auriol
04 42 04 70 07
06 72 69 59 52

Espace Abonné